La malédiction de l’amour de vacances de June Caravel

41mwKy0O+VL.jpgRésumé : Lorsque Miguel jette un sort à Julia après qu’elle ait refusé ses avances, elle n’y croit pas. Mais après des années d’échecs sentimentaux, elle est forcée de se rendre à l’évidence. La malédiction de l’amour de vacances la poursuit. C’est lors d’un voyage sur la terre natale de Miguel que Julia est bien décidée à retrouver son jeteur de sort et à conjurer la malédiction.

~ Service presse 📖 ~

Je remercie June Caravel pour l’envoi de son roman via SimPlement. Plus le temps passe, plus j’apprécie cette plateforme où je ne peux que vous pousser à vous inscrire. C’est très intéressant et ça permet, pour les petites cervelles de moineau comme moi, de ne pas oublier vos SP… Ahahah. Bref, rentrons dans le vif du sujet, parlons du roman de June Caravel !

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Une malédiction originale
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

C’est ce qui m’a attirée dans ce roman : la malédiction de l’amour de vacances. Je me demandais bien ce que June Caravel pouvait tirer de cette thématique qui semble être rapidement épuisable. Je suis ravie de vous dire que cela n’a pas été le cas ! Le roman tient, tout au long, sur la malédiction dont est victime Julia.

Refusant un baiser à Miguel, cousin mexicain de sa meilleure amie, Julia se retrouve depuis de nombreuses années victime d’une malédiction. Celle de voir tourner en catastrophe ses possibles aventures lors de ses vacances. Farfelu ? Original ? Intéressant ? Je vous dis « oui » aux trois.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Julia, notre personnage principal   
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Je vous avoue que ma lecture n’est pas un coup de cœur mais elle s’est révélée être une agréable lecture. En effet, on se retrouve propulsé dans la vie de Julia. Malheureusement pour moi, j’ai eu du mal à m’attacher à ce personnage. Elle a l’air d’être très sympathique mais j’ai trouvé que son caractère était peut-être un peu trop différent des valeurs que j’apprécie retrouver dans les psychologies des personnages principaux des livres que je lis.

Peut être que c’est le fait qu’elle subisse une malédiction qui m’a dérangée un peu. Elle est dans une forme d’apitoiement (bon, on ne peut pas vraiment lui reprocher) qui forme une sorte de nuages noirs au-dessus de sa tête.

« Ce qui m’avait toujours manqué, c’était la confiance en moi. Je connaissais des filles qui n’étaient pas terribles, mais qui étaient sûres d’elles, et cette attitude agissait comme un aimant sur les hommes. Et pourquoi diable n’arrivais-je pas à être comme elles ? Pourquoi est-ce que je ne me sentais jamais assez belle ou pas à la hauteur ? »

Cependant, c’est assez drôle d’ailleurs, parce que je trouve que le duo qu’elle forme avec sa meilleure amie Luana est très rythmé. Elles donnent la pêche, les filles ! Le duo fonctionne très bien et le côté pétillant et dynamique de Luana est très intéressant et ajoute un petit peu de folie et de pep’s à cette histoire.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Intrigue et thématiques
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Les thématiques abordées dans le texte sont assez sympathiques. En effet, j’ai trouvé agréable de mélanger la magie, aux histoires d’un soir, à la question du grand amour mais aussi à une malédiction. L’auteure aborde toutes ces thématiques de manière légère et propose un moment de lecture agréable, sans fioriture.

Je vous avoue que j’ai eu un peu de mal avec la rapidité de l’intrigue. Dès les premières pages, ça explose au visage : la malédiction a lieu. On fait des bonds dans le temps, on se retrouve au Mexique, puis dans l’avion, on rentre, on revient, on repart. Bref, on ne s’ennuie pas un instant mais j’avoue que la rapidité m’a gênée. Il m’a manqué des informations, quelques descriptions histoire de se poser. Notre visite au Mexique est assez brève et finalement, l’exotisme qui se dégage du pays ne se fait pas forcément ressentir. Quelques pages en plus auraient été les bienvenues pour la lectrice que je suis.

Roman assez court, c’est un beau livre objet. J’aime beaucoup la couverture qui m’a tout de suite tapé dans l’œil (je suis faible, que voulez-vous…). Le roman est très agréable à tenir en main. On se retrouve avec un roman aux pages aérées. Le roman se lit rapidement. En quelques heures, hier soir, il a été lu et apprécié.

L’intrigue propose aussi des personnages secondaires masculins qui ajoutent un peu de piment à l’intrigue. Ainsi, on fait la rencontre d’Eric mais aussi de Charlie. Avec un roman qui va droit au but, on n’a pas vraiment assez de temps pour plonger un peu plus profondément dans les psychologies des personnages mais ils ont été sympathiques.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
La plume de l’auteure  
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

J’ai apprécié le fait d’en savoir un peu plus sur June Caravel. On apprend qu’elle est chanteuse (et douée qui plus est ! Je vous invite à aller faire un tour sur sa page Youtube). La malédiction de l’amour de vacances est son premier roman et le premier tome d’une trilogie. Je lirai la suite sans aucun doute pour voir si Julia a un peu évoluée.

La plume reste très fluide et dynamique. Ainsi, on se retrouve avec une histoire farfelue qui nous propose un dénouement réaliste. J’ai apprécié cette fin qui propose à Julia de faire le point sur sa vie. C’est avec beaucoup de maturité qu’elle revient sur ses dernières expériences personnelles et qu’elle en tire une conclusion intelligente.

Si vous voulez une petite lecture agréable à caler entre deux lectures plus importantes et plus sérieuses, le roman de June Caravel sera très bien répondre à vos attentes. C’est une histoire originale qui nous fait voyager et passer quelques temps avec Julia.

3 bonnes raisons de lire ce roman :

–        Une plume fluide et dynamique

–        Un roman court qui se lit rapidement

–        Une originalité avec la malédiction amoureuse

3

8 réflexions sur “La malédiction de l’amour de vacances de June Caravel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s