16

Yianna Tome 1 : Le secret des Yiaras – Manon Samson

yianna-tome-1---le-secret-des-yiaras-826536-264-432Résumé : Lorsque Emmy monte dans l’avion en direction du poste de ses rêves au Brésil, elle est loin d’imaginer qu’elle n’atteindra jamais sa destination. Les événements qui surviennent alors dépassent l’entendement ? Emmy vit un cauchemar les yeux ouverts. Avec des milliers de personnes, elle est emmenée malgré elle dans un autre univers, un univers où ce ne sont pas les humains qui commandent. Prisonnière, soumise, malmenée, elle devra se battre pour survivre sur cette étrange et mystérieuse planète nommée Yianna. Alors qu’elle a perdu tout espoir et attend la mort comme une délivrance, deux êtres de ce monde lui tendent la main, changeant à tout jamais sa destinée. Elle devra admettre que ces « Monstres » n’en sont peut-être pas tous, que cette planète peut s’avérer plus fascinante que terrifiante. Mais que veulent-ils ? Pourquoi ont-ils enlevé tous ces humains pour les emporter ici ? Quel sera donc le destin d’Emmy qui semble différer de celui de ses semblables ? Loin des clichés habituels, Yianna propose des réponses inattendues qui nous tiendront en haleine tout au long de la lecture.

Mon avis : Dans un premier temps, laissez-moi remercier Alex et les éditions LouD pour ce service presse. Je suis ravie de pouvoir les compter dans mes partenaires internationaux (une première pour moi !) alors un grand merci à Alex de m’avoir donné ma chance et surtout la possibilité de découvrir le monde de Yianna.

Dans un second temps laissez-moi aussi vous rappeler l’adage que j’utilise très souvent sur la page et le blog : « l’habit ne fait pas le moine ». En plus, Alex m’avait bien souligné qu’une fois le nez dans le premier tome j’allais engloutir le reste de l’histoire. Même si j’ai préféré prendre mon temps pour les deux autres tomes, je me suis laissée rapidement happée par cette histoire merveilleuse !

Au premier abord, je n’étais pas forcément fan de la couverture. Je la trouvais un peu trop « fantasy » à mon gout. Par-là, je veux dire que même si j’aime la fantasy, je ne suis pas fan des gros monstres qui cassent tout sur leurs passages : j’aime avoir une trame, une histoire et une intrigue qui tient la route ! Ici, j’ai été servi comme on dit !

On fait la rencontre d’Emmy dans un avion. Tout va bien pour le moment. C’est un voyage comme les autres dans un avion comme les autres. Là où commence le problème c’est lorsque l’avion se fait détourner de sa destination première en se faisant capturer par un peuple encore inconnu.

ob_bbb9d5_loud

La panique du kidnapping passée, les êtres humains comprennent très vite que quelque chose ne va pas. Ils ne reconnaissent pas les décors, les paysages et surtout les créatures qui peuplent cette planète inconnue ! Alors c’est vrai …§ Il y a bien une vie ailleurs que sur la Terre. Même si cela s’avoue fascinant, on va vite comprendre qu’Emmy n’est pas dans de beaux draps. En effet, sur la planète Yianna, les Yiaras ont comme esclaves des humains.

Nous suivons donc Emmy dans son périple sur cette planète inconnue.

J’ai beaucoup apprécié la plume de l’auteure qui nous embarque dans un monde complètement imaginé. Il y a profusion de détails qui marquent vraiment un monde fantastique très détaillé.

La vie d4emmy sur cette planète est en deux temps : en effet, dans un premier temps elle tombe dans une famille de Yiaras plus que violente, elle souffre, elle est réduite à une pauvre chose qui se fait frapper et bousculer pour rien. Elle vit un calvaire et cela fait vraiment mal au cœur. Dans un deuxième temps, elle est protégée par la princesse de Yiaras qui la couve et la met en sécurité pour qu’Emmy puisse reprendre goût à la vie et qu’elle voit que la vie sur cette planète n’est pas si horrible que cela.

Je ne peux pas vous en dire plus mais ce premier roman est une pépite que vous pouvez mettre entre les mains d’un lectorat très large. On tombe sous le charme des paysages, des personnages et d’Emmy qui est adorable. J’ai trouvé très intéressant et intelligent de mettre une intrigue amoureuse dans ce nouveau monde que l’on apprivoise doucement. Quelle excellente idée !

J’ai hâte de me lancer dans le deuxième tome.

Ma note : 17/20

 

Publicités
12

La Terre des héros Tome 2 : Trahison – Amélie Hanser

la-terre-des-heros,-tome-2--trahison-934620-264-432Résumé : Kouareï se réveille dans une plaine, sans le moindre signe de vie de ses amis. Une seule solution s’offre à lui : rejoindre un ordre de chevalerie fidèle à Erwan. Lorsque des enfants se font enlever par les Fomors, il voit là l’occasion d’en apprendre plus sur la disparition de sa sœur et part à leur recherche. Sa route va le mener à travers la Terre des Héros, entre intrigues politiques, énigmes et épreuves. Avec toujours ces questions : où se trouvent Aleya et les autres ? Comment Owen a-t-il pu tuer son frère?

Mon avis : Je remercie une nouvelle fois l’auteure : Amélie Hanser pour sa confiance et l’envoi de ses deux tomes de la saga “La Terre des héros”. Souvenez-vous, j’avais beaucoup apprécié ce que j’avais découvert dans le premier tome et l’univers incroyable qu’Amélie nous proposait.

Beaucoup d’entre vous ont commentés ma chronique sur le premier tome surtout grâce à la merveilleuse couverture de ce tome. Je vous avoue que je suis aussi sous le charme de cette dernière, elle accroche à l’œil et nous promet de nous faire passer un excellent moment. Chose promise, chose due, c’est avec plaisir que je vous dis que le tome deux est à la hauteur du premier tome.

Quel délice de replonger dans cet univers incroyable inventé de toute pièce par l’auteure. Je fus vraiment heureuse de replonger dans les extraordinaires aventures d’Aleya avec ce deuxième tome intitulé « Trahison ». Je pense que cela nous met tout de suite dans le bain de ce que l’auteure va nous proposer.

C’était donc pour moi un réel plaisir de retrouver Aleya et ses amis que l’on avait quitté de manière poignante et avec un suspens au plus haut point !

J’ai trouvé très sympathique le fait d’avoir eu la sensation de facilité à l’ouverture de ce deuxième tome. Laissez-moi m’expliquer : en effet, j’ai lu d’autres romans avec des univers bien différents entre le premier et le deuxième tome de la Terre des Héros et j’ai su me replonger de manière rapide et efficace dans l’univers proposé par l’auteure. J’ai retrouvé une prose fluide, une plume belle et efficace qui permet de se replonger avec une extrême facilité dans ce monde d’héros.

Les péripéties proposées par l’auteure sont assez incroyables ! En effet, on suit avec avidité la progression de ce roman, des personnages et c’est exaltant. On suit les aventures d’Aleya comme si on y était, la profusion de détails saute aux yeux et c’est vraiment incroyable. Tous les personnages sont très différents physiquement et moralement mais sont tous très attachants, on a envie de savoir ce qui va se passer pour eux.

Une nouvelle fois, Amélie nous surprend avec sa plume de très bonne qualité et son goût affiné pour les descriptions. J’ai encore une fois été bluffé par la densité des détails des décors et paysages. Amélie Hanser nous fait voyager dans son monde qu’elle maitrise sur le bout des doigts. On a l’impression de vivre dans un monde magnifique.

Le seul point « négatif » que j’ai à souligner est celui-ci : Amélie nous prouve à multiples reprises qu’elle maitrise son sujet, son univers ainsi que ses personnages. Sa plume est magnifique et les descriptions sont vraiment excellentes et pleines de magie, cependant par moment il y a quelques longueurs et surtout des phrases un peu trop compliquées. Je pense que certains passages gagneraient à être aérés et syntaxiquement plus faciles. Par ailleurs, je tiens quand même à préciser que ces longueurs n’empêchent pas de passer un excellent moment avec ce deuxième tome qui se trouve être dans la lignée du premier.

Ma note : 16/20

 

 

14

L’appel – Tome 1 : l’appel des éléments – Stéphane Melin

téléchargement (4)Résumé : « La prophétie te réclame, tu ne peux t’y soustraire ». Cette mystérieuse phrase va bouleverser la vie paisible du jeune Abel. Il devra quitter les siens pour parcourir des contrées inconnues, à la recherche de mystérieux compagnons qui le seconderont pour repousser la menace qui pèse sur sa Province et le reste du monde. Une lutte de chaque instant, un danger permanent, mais aussi l’amitié et l’amour, tant de choses que notre jeune héros va découvrir. Mais parviendront-ils à leur fin ? Quels sacrifices devront-ils faire pour mener à bien la mission qui leur a été confiée ?

Mon avis : Je remercie Stéphane Melin pur l’envoi de son roman en Service Presse. En effet, j’ai pris un plaisir certain à me plonger dans l’univers que l’auteur nous propose. C’est une belle aventure que je conseille à tous les fans de fantasy.

J’ai trouvé la couverture à mon goût dès que j’ai posé les yeux dessus, en effet, elle dégage un certain mystère et une bonne grosse dose d’aventures, de quêtes. Bref, c’est un roman qui allait me plaire, j’en étais certaine.

Je suis heureuse de vous dire que je ne me suis pas trompée. On part à l’aventure avec Abel, un jeune homme qui a une vie tranquille et qui se voit affublé d’une prophétie qui lui dit qu’il est l’élu, que lui seul peut sortir son monde de la torpeur.

Le premier tome de la saga « l’Appel » est pour moi, sous le signe de la quête mais on y trouve aussi une forte notion d’amitié. En effet, des liens se tissent rapidement et nous prouvent à plusieurs moments que certains liens sont indéfectibles et forts. Les quatre amis d’Abel, qu’il cherche pour suivre la prophétie, sont loyaux et fidèles. Vous savez que c’est une notion que j’aime retrouver dans les romans dans lesquels je me plonge. C’est vraiment un des points forts du roman selon moi.

J’ai beaucoup apprécié le personnage principal, Abel qui dégage des qualités que j’affectionne particulièrement chez mes personnages. Il est patient, intelligent, calme. Il a vraiment les qualités nécessaires pour aller loin. Il avoue facilement ses faiblesses dans le sens où il sait très bien qu’il ne pourra pas y arriver seul. Les péripéties qui l’attend sont dures et éprouvantes. C’est pour cette raison que les personnages secondaires sont assez importants, en effet, ils ont un rôle définis et ne font pas « potiche » dans le roman. C’est très appréciable.

La loyauté est vraiment aussi une notion assez incroyable dans ce roman puisque les cinq amis sont prêts à tout pour parvenir à déjouer le mal qui plane sur leur pays et à libérer ses habitants du mal qui les ronge !

L’univers que nous propose Stéphane Melin est assez original et intrigant. Je pense que j’ai rarement vu un univers inventé de toutes pièces aussi abouti. C’est vraiment très agréable à lire.

L’intrigue est bonne, je pense qu’elle a des choses en plus que certaines que j’ai déjà pu lire. En effet, même si la base de l’intrigue est « banale » ou encore « déjà vue », on se rend vite compte du talent de Stéphane Melin lorsqu’il s’agit d’ajouter des détails, des péripéties et des choses très intéressantes pour en faire une intrigue originale qui nous berce dans ce monde incroyable.

J’ai beaucoup apprécié la plume et l’imagination de l’auteur. En effet, on est rapidement propulsé dans un univers merveilleux, qui nous donne envie de suivre Abel et ses amis dans leur aventure et de savoir comme va se terminer cette histoire de prophétie. La plume de l’auteur est très belle, elle se prête particulièrement bien au jeu du genre « fantasy » puisqu’en effet, on est happé par l’histoire, les personnages et l’intrigue très rapidement.

Personnellement, j’ai avalé ce roman en une journée (bon, j’ai quand même une pause pour m’alimenter) mais j’ai vraiment beaucoup apprécié ce premier tome qui promet de nombreuses surprises pour la suite de l’aventure. Vivement le tome 2 !

Je terminerai en disant que j’ai rarement lu de si bon roman fanstay français. Depuis la saga « les hauts conteurs », je ne me suis pas perdue cœur et âme dans un roman pareil.

Ma note : 18/20

 

18

Lebenstunnel : Tome 1 : Allégeance – Oxanna Hope

lebenstunnel,-tome-1---allegeance-882723-264-432Résumé : Et si le dénouement de la Seconde Guerre mondiale n’était pas celui que l’on connaissait ? 200 ans après la victoire d’Hitler, Germania n’est plus un mythe. La race aryenne tant espérée par le Führer domine le monde et toutes les autres ethnies ont été éradiquées de la planète. Krista, jeune Aryenne, travaille dans un Lebensborn. Elle a été élevée dans le moule de la race pure et ne connaît que ce mode de vie, jusqu’au jour où elle suit malgré elle une femme dans les égouts de la ville. Ce qu’elle y découvre va ébranler toutes ses convictions et peut remettre en question le fonctionnement même du monde dans lequel elle vit.

Mon avis : Dans un premier temps, laissez-moi remercier Oxanna Hope. En effet, j’avais vu plusieurs fois la saga « Lebenstunnel » sur la toile. Cette saga provenant du genre dystopique, j’avais émis mes réserves sur ma faculté à apprécier. Pas que je n’aime pas la plume d’Oxanna, bien au contraire mais c’est simplement que la dystopie est un genre que je n’apprécie pas plus que cela. Ayant vu qu’Oxanna me proposait son roman en Service Presse, j’ai décidé de me faire mon propre avis sur ce genre et ce premier pas vers la réconciliation entre ce genre et moi. Je suis heureuse de vous dire que je ne suis pas mécontente d’avoir laissé sa chance à ce genre et plus particulièrement à cette saga.

Ce que j’ai apprécié dans ce roman c’est le fond historique. En effet, l’intrigue est assez originale et appréciable : Hitler a gagné la guerre, la race arienne a pris le dessus sur le reste des populations mondiales qui ne représentent plus rien. On vit cette histoire 200 après la victoire allemande de la Seconde Guerre Mondiale.

En plus de l’originalité de l’intrigue, j’ai beaucoup apprécié le personnage principal : Krista. En effet, elle qui a toujours vécue avec l’idée de la supériorité de la race arienne à laquelle elle appartient, elle va se faire piéger par une jeune enceinte qui a besoin d’aide. C’est à partir de ce point que l’intrigue prend de l’ampleur et qu’Oxanna Hope nous propulse dans son univers incroyable.

Krista va découvrir un monde qu’elle ne connaissait pas et va vite se rendre compte que beaucoup de choses se passent sans que la population arienne s’en rende compte. C’est assez mystérieux et excitant de découvrir ce qui se passe sous terre. Tout est différent de ce que l’on peut trouver à la surface. Et je vous avoue que l’évolution de la jeune arienne est spectaculaire.

L’intrigue, de par son originalité, est assez rocambolesque. Oxanna Hope parvient à nous faire véhiculer des émotions diverses à travers ses mots. Le choix des chapitres plutôt courts et aérés, l’auteure parvient à garder notre attention jusqu’à la fin du premier tome.

Je me suis rendue compte que l’imagination de l’auteure était sans borne tant le monde qu’elle a inventé de toutes pièces est détaillé et regorge de bonnes idées. C’est vraiment très sympathique à découvrir malgré le côté tyrannique de Germania.

Je trouve aussi que les personnages secondaires sont très sympathiques et apportent vraiment quelque chose d’intense au roman. En effet, on est pris dans une spirale de péripéties et qui nous font découvrir des facettes des personnages assez intrigantes.

En bref, je pense que ma découverte de Germania et de la dystopie ont été une bonne chose, j’aime repousser mes limites dans mes lectures. Cela me permet de découvrir des genres et des romans sur lesquels je ne me serai pas arrêtée de moi-même. Ce premier tome de Lebenstunnel est plein de promesses pour la suite.

Ma note : 15/20

25

La terre des héros Tome 1 : héritage – Amélie Hanser

la-terre-des-heros,-tome-1---heritage-786655-264-432Résumé : C’est l’histoire d’Aleya, une jeune fille de dix-sept ans qui se réveille dans un autre monde après avoir touché un objet étrange dans les affaires de sa mère. C’est aussi celle d’un roi, assassiné par son frère jumeau. Ses souvenirs resurgissent en Aleya, qui en apprend alors davantage sur cette terre peuplée par les descendants de héros anciens, mais également sur ses origines. Tous voient en elle celle qui débarrassera la Terre du roi fratricide menaçant les autres peuples. Elle devra alors, si elle accepte ce rôle, entreprendre avec ses nouveaux amis une quête qui la fera parcourir ce nouveau monde inconnu et découvrir ses secrets et ses énigmes.

Mon avis : Laissez-moi dans un premier temps, remercie Amélie Hanser pour sa gentille proposition. En effet, j’ai été heureuse de recevoir les deux tomes de la saga « La terre des héros » que j’ai pris plaisir à découvrir.

On fait la rencontre d’Aleya, une jeune fille de dix-sept ans qui a du mal à comprendre sa maman, en effet, elles déménagent au fin fond de nulle part sans aucune explication valable. Aleya est perdue, elle ne sait pas pourquoi et cela l’agace au plus haut point.

Elle est encore plus surprise lorsqu’elle est catapultée dans un monde qu’elle ne connait pas en touchant un objet dans les affaires de sa mère. Elle ne sait pas à ce moment-là, que tout est sur le point de s’écrouler : entre vraie nature et secrets de famille trop longtemps tus, elle va voir sa vie prendre un virage à cent quatre-vingt degrés.

L’intrigue est donc lancée : en effet, Aleya, propulsée dans ce monde où tous les habitants sont des descendants d’héros célèbres, est perçue comme étant l’élue, la sauveuse, celle qui pourra les sauver de ce roi tyran qui n’a pas eu de scrupules en tuant son frère – Owen.

On peut croire, dans un premier temps, que l’intrigue est plutôt facile et rabâchée dans tous les romans que l’on peut lire de ce genre-là. Cependant, j’ai trouvé que l’auteure, avec une certaine facilité et intelligence, parvient à nous propulser en même temps qu’Aleya dans son univers, dans ce nouveau monde qu’elle construit au fil des mots et des pages de manière intelligente et très belle. En effet, les descriptions sont très belles, elles nous donnent vraiment envie d’aller faire un tour par là-bas. L’intrigue prend une tournure assez sympathique parce que l’auteure parvient à nous tenir en haleine. On veut savoir comment cela va se terminer.

Je suis heureuse de voir qu’il y a un deuxième tome, j’ai hâte de pouvoir m’y mettre. L’auteure clôt son premier tome de manière spectaculaire, qui nous laisse sur notre faim et qui fait que l’on veut absolument savoir la suite ! J’espère pouvoir me replonger dans cet univers très rapidement.

J’ai trouvé que l’apport des personnages secondaires qui viennent aider et épauler Aleya dans cette épreuve est très bon. En effet, c’est un bon groupe d’amis qui se forme sous nos yeux, je ne peux que vous conseiller ce roman si vous êtes fans de fantasy. De plus, les populations et les peuples que nous décrit l’auteure sont très bons, ils sont bien pensés, originaux et vraiment très sympathiques à découvrir.

La touche de magie au sein de ce nouveau monde est vraiment très sympathique aussi. Cela apporte une petite dose de je-ne-sais-quoi qui est très appréciable. Elle nous permet de respirer dans les moments un peu trop éprouvant pour Aleya. J’ai beaucoup apprécié l’idée.

Ma note : 16/20

10

Les disparus de Karia – Episode 2 : l’autel de Moloch – Anthony Holay

004941123Résumé : Les mystères de la ferme s’épaississent tandis que Kenan se rapproche de son adversaire. Le Redresseur de Foi ne s’attendait toutefois pas à de telles difficultés. Dans ce dernier épisode, plongez dans les méandres des ténèbres. Un dénouement toujours plus angoissant !

Mon avis : Je remercie une nouvelle fois Céline et Marine de Nutty Sheep pour l’envoi parfait de ce nouveau service presse. Ce dernier vient clore la mini-saga « Les Disparus de Karia ». En effet, elle est composée de deux épisodes assez courts mais intenses.

On retrouve donc notre redresseur de foi préféré : Kenan. Il est à la poursuite du démon qui hante le village dans lequel il est. Avec Alrune, il essaye de comprendre, de se protéger du démon qui vit apparemment dans une ville maison délabrée un peu plus loin.

J’ai trouvé le revirement de situation assez surprenant. J’avais envie d’y croire jusqu’au bout. C’est vraiment très agréable de se faire surprendre de cette manière par l’histoire et les mots de l’auteur.

J’ai trouvé cet épisode aussi intéressant que le premier. Le premier était plus axé sur la réflexion, le dénouement de ce mystère. Celui-ci est plutôt axé sur l’action et c’est assez plaisant à lire.

Les personnages sont plus intenses, plus réfléchis et c’est vraiment un bon moment de lecture. Kenan est un homme très intelligent qui a la capacité à réfléchir très vite dans les situations de crise. Il n’en n’oublie pas la raison de sa venue malgré le danger qui est à son point culminant. Personnellement, j’aurais plutôt hurlé et prié le bon dieu mais bon, heureusement pour les enfants disparus, je ne suis pas Kenan !

Alrune se révèle être un personnage très intéressant ainsi que très important dans ce deuxième épisode. Elle est un personnage pivot qui nous permet de comprendre ce qui s’est passé dans cette maison, dans ce village, dans cette région. C’est un personnage que j’ai assez apprécié de manière générale. J’ai beaucoup apprécié son histoire.

Les personnages secondaires sont tout aussi importants que les personnages principaux,Fantasy c’est assez intéressant comme approche. Chacun à le droit à son heure de gloire et j’ai trouvé ça très sympathique de s’intéresser à chaque personnage de plus près ainsi qu’à leur psychologie. Dans un épisode aussi court (70 pages environ), il est assez rare que l’on parvienne à avoir des personnages aussi détaillés.

J’ai aussi bien aimé le culte pour le dieu Moloch. Un dieu du mal qui recherche des démons sur terre pour le servir. J’ai apprécié ce point sur la divinité mais j’aurais bien aimé qu’elle soit un peu plus développé, qu’on en sache plus. Cela laisse un gout de trop peu dans la lecture et c’est dommage parce que cela avait l’air d’être un point assez intéressant dans l’histoire.

L’intrigue reste très sympathique. J’ai trouvé qu’elle était vraiment bonne et rondement menée par l’auteur. Les personnages sont bons et efficaces, ce qui nous permet de passer un bon moment de lecture.

Je pense qu’Anthony Holay est un auteur qui mérite d’être connu et que ses romans sont vraiment bons.

Avec une intrigue sans faille, une plume additive et des personnages assez pointus, on se retrouve avec une histoire vraiment très sympathique. Je vous conseille donc de lire cette mini-saga qui est assez prenante.

Ma note : 17/20

10

Le voyageur bleu tomes 2 et 2.5 d’Olivia Lapilus

téléchargement.jpgLe voyageur bleu tome 2 : Dualité d’Olivia Lapilus

Résumé : « Qu’avez-vous fait ? » « Tu as volé ce qui lui était le plus cher » De longues années se sont écoulées, nourrissant l’obsession du roi-tyran. Sa quête du voyageur bleu reste désespérément inachevée. La pierre se joue de lui, inaccessible à ses envies. Pourquoi le Ciel s’évertue-t-il à la lui refuser ? N’a-t-il pas tout sacrifié pour l’avoir ?
Sa folie gagne en puissance lorsqu’il découvre qu’elle s’est envolée sur une autre planète au cou d’une proche de Malias Elisor-Ka, la femme du premier détenteur de la pierre. Toutefois, quelqu’un guette dans l’ombre et convoite lui aussi le voyageur, attendant patiemment son heure pour se dévoiler.

Mon avis : Je remercie chaudement Sylvie d’Anyway Editions pour sa gentillesse et sa disponibilité sans faille. C’est très agréable de travailler en collaboration de cette manière.

On retourne dans l’univers qu’Olivia nous propose. Une planète : Catiopé gouvernée par un roi tyran lui-même gouverné par sa propre folie. C’est un vrai régal de lire ce genre de roman. Vous savez que la fantasy ainsi que la science fiction sont deux genres avec lesquels je suis assez ennuyante parce qu’il faut vraiment que les romans soient vraiment intéressants, logiques ainsi que crédibles. Il est assez compliqué pour moi de réunir ces trois critères. Olivia Lapilus y arrive de manière assez surprenante.

J’ai été happé, une nouvelle fois, par son histoire qui progresse très bien. J’ai aimé retrouvé tous ces personnages qui sont tous importants. J’ai beaucoup apprécié le fait que l’on retrouve les personnages du premier tome et de nouveau et que les personnages secondaires soient aussi importants que les personnages qui prennent plus de place.

Dans le premier tome, nous avions des chapitres qui alternaient les points de vue ainsi que les situations qui se déroulaient sur Catiopé mais pas toujours dans les mêmes régions ainsi que sur la Terre, enfin je veux dire, notre Terre. Ici, les chapitres s’alternent plus rapidement, on suit des histoires qui finissent par se croiser et le cross-over est assez impressionnant. Ce sont vraiment des pièces du puzzle qui se raccordent sans aucun problème.

L’intrigue suit son chemin. Le roi-tyran est toujours à la quête de cette pierre qui pourrait lui permettre de gouverner le monde entier ainsi que les planètes inconnues. C’est vraiment une belle intrigue. Les péripéties (dans toutes les histoires) sont assez bonnes. J’ai apprécié retrouver Abalone ainsi que les personnages plus « méchants ». J’ai apprécié ce combat permanent entre les forces du mal et du bien.

J’ai hâte d’avoir la suite entre les mains. C’est vraiment un deuxième tome pivot qui vaut le détour. Il nous permet de comprendre beaucoup de choses et d’avoir plus de précisions sur tous les personnages que l’on côtoie.

Ma note : 16/20

V2

Le voyageur bleu – Tome 2.5 : Eschylle la flamboyante d’Olivia Lapilus Le-Voyageur-Bleu-T2.5

Résumé : Les cauchemars hantent ses nuits. Les suppliques incessantes peuplent ses rêves, gravées pour l’éternité dans sa mémoire. La vengeance enserre son cœur. Le chagrin l’habite ans repos. La solitude lui tient pour unique compagne. Son âme demeure son seul obstacle.

Mon avis : Eschylle la flamboyante est une petite parenthèse à la grosse histoire du voyageur bleu. J’ai trouvé cet ajout très intéressant. En effet, on se retrouve dans l’enfance d’Eschylle qui nous permet de comprendre comment et pourquoi elle en est arrivée là.

Eschylle est un personnage que l’on côtoie dans le voyageur bleu. Elle n’est pas tendre, elle est au service du roi-tyran. Elle lui a donné son âme. Elle ne veut plus penser, ne plus rien ressentir. Sa vie est tellement horrible… Quand j’ai lu les quelques pages à son sujet, j’ai vraiment été surprise et triste en même temps. Grâce à ce petit tome, on comprend les motivations de ce personnage bien que je n’approuve pas ses agissements.

Voici un ajout intelligent qui nous permet de comprendre beaucoup de choses !

Ma note : 15/20