Les contes inachevés – Tome 1 : La vilaine belle-sœur d’Aya Ling

51NBC54BsnLRésumé : En déchirant par mégarde un vieux livre d’images, Kat est téléportée dans le monde de Cendrillon, où elle incarne Katriona, l’une des hideuses belles-sœurs ! En tant que jeune fille de noble lignage, sa vie change du tout au tout et elle doit apprendre à survivre aux lois de ce nouvel environnement, à commencer l’épreuve de passer les portes avec une robe à arceaux… Pour revenir chez elle, elle va devoir compléter l’histoire, jusqu’à ce qu’ils soient heureux et aient beaucoup d’enfants. Mais les obstacles sont de taille : l’autre belle-sœur est belle à s’en damner, la marraine la bonne fée est aux abonnées absentes et le prince – carrément canon, soit dit en passant – déteste les bals. Dans de telles conditions, arrivera-t-elle seulement à rentrer chez elle… ?

~ Lecture détente ~

Je remercie chaleureusement les éditions MXM Bookmark pour avoir mis gratuitement en ligne le premier tome des contes inachevés. Publié dans la collection « onirique », ce premier tome nous propose une réécriture de contes assez originale ! J’avoue que je n’avais jamais encore rencontré cette idée qui est plutôt pas mal du tout !

Le principe est assez simple : Kat est téléportée dans un livre de contes qui la propulse directement dans l’univers de Cendrillon. Kat n’est pas devenue le personnage de Cendrillon, non ! Elle est Katriona, l’une des deux belles-sœurs de Cendrillon. J’ai trouvé l’idée très bonne ! En effet, on aurait pu s’attendre à ce que l’auteure prenne le chemin de la facilité en faisant endosser le rôle de Cendrillon à Kat mais non ! Bravo !

L’intrigue est plutôt sympathique. J’avoue que cette lecture me faisait de l’œil depuis pas mal de temps étant donné que je suis fan des réécritures de contes. Il faut aussi souligner le fait que je suis une fan de Cendrillon. C’est pourquoi je n’ai pas cherché plus longtemps : j’ai foncé et j’ai lu ce premier tome assez rapidement. Clairement, ce n’est pas un coup de cœur mais cela reste agréable découverte ! Je pense que je lirai le deuxième tome sans aucun souci. C’est le genre de roman qui vous tient pour une après-midi.

Kat est un personnage assez attachant : jeune lycéenne mal dans sa peau, elle a du mal à se sociabiliser et à rester maitre d’elle-même dans certaines situations. Elle adore la littérature. C’était donc la candidate idéale pour « tomber » dans un livre, non ?  Kat est une jeune fille très mature pour son âge, elle apporte un certain équilibre dans ce texte. Pour pouvoir conjurer le sort et retrouver sa place au sein de sa famille, Kat va devoir tout mettre en œuvre pour que tout se termine bien pour Cendrillon, que le bal ait lieu et que son histoire d’amour perdure. Au-delà de la gentillesse de Kat, on va découvrir son intelligence, son courage et sa volonté de faire les choses correctement et respectueusement.

L’auteure choisit de traiter avec brio et humour du choc des cultures ! En effet, quelques siècles séparent Kat des personnages qu’elle va rencontrer : interdiction de parler d’internet, de faire des raccourcis dans la langue française, bref, elle va devoir faire attention à ce qu’elle dit et fait pour son propre bien. Cela va apporter des situations cocasses qui m’ont fait sourire.

Certaines choses m’ont, cependant, fait lever les yeux au ciel : la maladresse de Kat. Franchement, elle n’a pas besoin de tomber, de se faire mal, de chuter toutes les cinq minutes. La redondance à ce niveau m’a un peu ennuyée. J’avoue que je ne comprends pas forcément ce que cela peut apporter de plus à l’action. Dommage d’affubler Kat de cette maladresse maladive. Si au départ, on peut concevoir qu’elle ait du mal avec les cours de maintien et de danse, je trouve que ce trait a été un peu trop exploité pour rester crédible. J’aurais aussi apprécié en savoir plus sur la sphère des gobelins. Tout n’est pas forcément bien expliqué ce qui m’a laissée, quelque fois, avec certaines questions à ce sujet. Troisième (et dernier) point qui m’a un peu laissée sur ma faim : les personnages secondaires. Si j’ai aimé Kat et son caractère, rien ne m’a surpris au niveau des personnages secondaires. Bianca reste la méchante de l’histoire avec sa mère. Rien de surprenant. Elle reste dans son coin et n’est pas forcément très présente non plus alors qu’Elle reste quand même un personnage très important dans cette histoire. Dommage pour ce point !

En définitive, même si l’idée de départ m’a beaucoup plu, certains petits points m’ont chiffonnée et font de cette lecture une lecture agréable mais pas impérissable. Cependant, il faut avouer que la plume de l’auteure est rafraîchissante et dynamique. Le roman ne souffre pas de longueur.

3 bonnes raisons de lire ce premier tome :

  • Une idée de départ assez originale
  • Le personnage de Kat ultra rafraîchissant
  • La plume très sympathique qui plaira à beaucoup de lecteurs et lectrices

3

31 réflexions sur “Les contes inachevés – Tome 1 : La vilaine belle-sœur d’Aya Ling

  1. Il était déjà dans ma PAL, mais je trouve génial que la ME l’ait mis à disposition des lecteurs gratuitement 🙂 Malgré quelques bémols (notamment cette histoire de maladresse dont la redondance risque également de me gêner), je fonde pas mal d’espoir sur cette série…

  2. J’ai aussi reçu ce premier tome et malgré des débuts difficiles, j’ai totalement accroché au style de l’autrice 🙂 donc au final, j’ai aussi lu les tomes 2 et 3 ce we que j’ai acheté en numérique !

    • Ah yes !!!
      Je suis contente de voir que la suite t’as plu.
      Je pense que je la lirai histoire de voir un peu si les points qui m’ont gênée dans le premier tome s’estompent ou non 🙂

  3. Je trouve ça super l’idée de changer de point de vue et de ne pas relire cette histoire du côté de Cendrillon! Je le note =)

  4. Mhm j’entends souvent la même chose sur les romans de cette maison d’édition… « C’est bien mais sans plus ». Je vais passer mon chemin, mais le fait que tu le dises me confirme qu’il faudrait vraiment une envie de ouf pour un roman pour tenter le coup.

  5. Je pense pouvoir le conseiller mais je ne pense pas accrocher à la lecture (même si j’aime bien le côté choc des cultures comme tu dis). Oh et puis, qui sait ? Un jour peut-être !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s