Immoralité – Shana Keers

immoralite,-l-integrale-970336-264-432Résumé : Avez-vous déjà lutté contre des pensées immorales qui vous rongent et vous entraînent au bord de la folie ? Victoire Levigan, petite bourgeoise égoïste et capricieuse, n’imaginait pas un seul instant devoir faire face à ce problème. Menant secrètement une vie dissolue, elle espérait profiter largement de ses vacances estivales. Mais c’était sans compter l’arrivée d’un mail fracassant : non seulement elle y découvre qu’elle a un demi-frère, mais également que celui-ci doit séjourner chez elle pendant plusieurs semaines. C’’est la douche froide, car son statut de fille unique et son existence débridée sont en péril. Entre elle et Maximilien, jeune rebelle romantique, la guerre est déclarée. D’autant que, très vite, une lutte acharnée contre des pulsions sexuelles réciproques et inconcevables s’engage.

Vibrez au rythme de leurs attaques et de leur désir. Marchez avec eux sur le fil fragile de leur conscience indécente. Entre rêve et cauchemar, confiance et trahison, haine et passion, jusqu’où les mènera leur attirance mutuelle ? Feront-ils abstraction de la raison et de la morale pour assouvir leur soif de l’autre ? Leur existence va-t-elle basculer l’espace d’un été ?

Mon avis : Je suis ravie de vous annoncer que j’ai décroché un partenariat avec Shana Keers pour l’année 2018. En effet, je suis vraiment curieuse de voir le travail de cette auteure que je ne connaissais pas du tout avant d’ouvrir le premier roman qu’elle m’a proposé de lire : Immoralité. Une chose est certaine, il porte bien son nom.

Je tiens à préciser dans un premier temps qu’il s’agit d’une lecture pour adultes. Le sexe est très présent et c’est une relation particulière que l’auteure nous propose. Ce roman n’est clairement pas à mettre dans les mains de tout le monde et surtout dans les mains des lectrices et lecteurs qui n’ont pas froid aux yeux.

J’étais très curieuse de ma réaction face à cette histoire d’amour entre un demi-frère et une demi-sœur, c’est pour cette raison que je l’ai lu très rapidement.

Je pense que l’on peut facilement dire que la force de Shana Keers c’est sa plume. J’ai pu en discuter avec des personnes qui ont lu ce roman et on est toutes d’accord avec ce point. La plume de l’auteure est impeccable. Elle est très forte, on est immergé dans un monde qui nous promet beaucoup de choses.

On fait la rencontre de Victoire Levigan, une jeune femme qui cache bien son jeu face à son père. Elle fait croire que c’est une jeune femme issue d’une bourgeoisie certaine mais en fait c’est une femme qui aime le sexe, les expériences liées à ce sujet et qui n’a absolument pas froid aux yeux. Elle a un caractère explosif qui rend son personnage attachant. Victoire est le genre de personnage avec lequel on ne peut pas avoir un avis dès les premières pages. En effet, j’ai trouvé son personnage changeant, son caractère aussi. Je pense que là où certains n’ont vu qu’une petite peste capricieuse par moment, moi j’y ai vu une jeune femme belle et vulnérable qui a besoin de plaire pour avoir confiance en elle.

J’ai aussi croisé le chemin de Maximilien, ce demi-frère qui fait son apparition et qui fait exploser la petite vie tranquille de Victoire. Il est imbu de sa personne et il sait qu’il est beau. Il séduit autant que sa soeur et leur rencontre est explosive. C’est assez intéressant de voir comment ces deux personnages évoluent, ensemble, dans le même cadre.

Je suis certaine que certains d’entre vous sont assez étonnés de me voir installée dans une lecture pareille. Vous savez que les histoires où le sexe est roi, ce n’est pas ma tasse de thé. J’ai décidé que l’année 2018 serait différente pour moi et que je bousculerai les préjugés que je pouvais avoir sur cette lecture. Je vous avoue que ce n’est pas ma favorite mais Shana Keers a certainement réussi à me faire changer quelque peu d’avis.

Ce que j’ai bien aimé dans ce roman c’est cette manière d’aborder la relation incestueuse entre Max et Vic. Bon, je vous avoue que c’était quand même dur pour moi d’oublier ce «détail » mais j’ai apprécié que les personnages apportent une touche moralisatrice à cette relation amoureuse qui ne peut pas évoluer entre eux (selon eux). J’ai apprécié cette nuance qui nous permet de ne pas tomber dans la décadence la plus totale. On a une impression de « l’amour plus fort que tout ». On est vraiment pris en étau entre la relation qui ne peut pas, qui n’est pas morale et la passion qui prend le dessus au point de bousculer toutes les morales.

Je salue donc une plume terriblement enivrante qui m’a permis de passer un bon moment de lecture. Des personnages hauts en couleur qui m’ont aussi apporté une touche sympathique à ma lecture et un cadre idyllique.

Pour un premier pas dans ce genre de lecture, je suis contente et ravie de pouvoir continuer mon aventure avec d’autres romans de cette auteure.

Ma note : 16.5/20

 

Publicités

16 réflexions sur “Immoralité – Shana Keers

  1. J’avais commencé à lire son livre sur wattpad et ça m’avait beaucoup plus aussi. L’univers, les personnages… maintenant il faut que je termine le livre 🙂

  2. Je ne sais pas si ça me plairait. Les relations incestueuse ont tendance à me retourner un peu… Même si l’amour est présent etc… Ça ne me donne pas envie. Je me laisserai peut-être tenter par un autre roman de cette auteur ☺

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s