La citadelle des monstres – Tome 1 : Le pacte d’Hécate de Laura Black

51KU7h3tSsL._SX195_.jpgRésumé : Romane et Iaël, amies d’enfance, ont créé leur entreprise dans l’organisation de mariages. Quand Iaël se casse la jambe, Romane se précipite à Lirelle, petit village breton, pour s’acquitter du contrat signé par son amie et organiser un mariage fastueux. Rien de bien compliqué a priori pour la jeune femme qui travaille dans l’événementiel depuis cinq ans. Sauf que Lirelle, citadelle enclavée, se révèle plus mystérieuse que prévu. Que cachent en réalité les remparts qui isolent la ville du monde extérieur ? Pourquoi n’y a-t-il pas d’enfants dans les rues ? Pourquoi tout le monde paraît effrayé par le kiosque du jardin communal ? Qui est Rosaline, cette femme que tout le monde semble haïr depuis qu’elle a fui la citadelle trente ans plus tôt ? Entre visions et mal-être inexplicable, Romane louvoie en eaux troubles, plus vulnérable que jamais quand elle réalise qu’elle n’est pas insensible au charme du fiancé… Un homme qui a tout du prédateur et lui apparaît parfois sous les traits d’un énorme loup…

Mon avis : Je remercie le Prix des Auteurs Inconnus pour l’envoi de ce roman. Il signe la fin de ma participation pour la catégorie « romance ». C’est avec un petit pincement au cœur que je quitte mon poste de jury pour cette année dans cette catégorie.

Pour terminer mes découvertes, voici mon avis sur un roman de Laura Black. C’est d’autant plus sympathique parce que les éditions Sharon Kena et moi sommes partenaires ! Voilà comment joindre l’utile à l’agréable.

Deux personnages principaux intenses

On fait la rencontre de Romane et d’Iaël. Ces deux jeunes femmes sont des amies très41067534_10156785467017376_4907767977048276992_n proches. J’ai apprécié cette relation qui est vraiment particulière. On se rend rapidement compte que les filles sont très proches et qu’elles ne peuvent rien se cacher. C’est une relation très belle et forte. Cela fait plaisir à lire et à découvrir. Romane et Iaël travaillent ensemble et sont toujours prêtes à s’aider. Ayant une entreprise dans l’événementiel, Romane se précipite vers Lirelle, ce petit village, pour aider Iaël qui s’est cassée la jambe. Romane va alors prendre un charge un mariage fastueux pour aider son amie, incapable de bouger.

Un univers mystérieux

On a une romance mélangée à de la fantasy. On a des éléments surnaturels qui prennent place dans ce premier tome. On y trouve des créatures comme les loups et bien d’autres encore.

Le mystère plane sur le roman dès les premières pages. On sent bien qu’il y a quelque chose qui ne tourne pas rond sans parvenir à mettre le doigt dessus.

Le village de Lirelle est un personnage, à part entière, dans cette romance. En effet, on se rend compte qu’il y a quelque chose de dérangeant qui émane de ce village. On n’y trouve pas de bruit, pas d’enfant. C’est beaucoup trop calme pour que cela puisse paraître normal. Très rapidement, Romane va comprendre qu’il y a des choses qui ne tiennent pas la route. On mélange cette impression à des éléments surnaturels et le tour est joué ! On se retrouve avec des péripéties rocambolesques.

Le mariage qui est prévu est, lui-même, particulier. Rien ne va pouvoir l’aider à sortir plus vite de ce village : les mariés ne l’aident pas, ne s’adressent pas la parole. C’est donc dans une ambiance particulièrement troublante que Romane va évoluer.

Les personnages secondaires et créatures

J’ai trouvé que les personnages secondaires étaient assez intéressants. Ils parviennent à mettre un peu de côté ce caractère oppressant dans la romance. J’avoue que l’histoire d’amour m’a permis de m’échapper un peu de ce village qui m’a mis mal à l’aise. La mariée est insupportable du début à la fin mais elle tient son rôle.

Le fait de croiser des créatures dans cet univers est assez sympathique. Cela ajoute une dimension particulière à l’intrigue.

La plume de l’auteure

Laura Black m’a scotchée par la qualité de sa plume. J’avoue que j’ai été surprise par les tournures de phrase et les mots utilisés. Le vocabulaire est très soigné. Cependant, par moments, j’ai trouvé que le vocabulaire utilisé était un peu trop élaboré. Je ne m’attendais pas à trouver des mots inconnus au bataillon !

Les descriptions sont belles mais parfois un peu trop longues. J’ai eu un peu de mal à entrer dans ma lecture mais une fois installée, j’ai eu du mal à la lâcher.

Les – :

  • Un vocabulaire un peu trop élaboré par moments.
  • Quelques longueurs au début du roman.

Les + :

  • La relation entre Romane et Iaël.
  • L’atmosphère mystérieuse qui émane du roman.
  • La plume de Laura Black.
  • Une romance très sympathique à découvrir.

155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie

14 réflexions sur “La citadelle des monstres – Tome 1 : Le pacte d’Hécate de Laura Black

  1. Je t’avoue que je suis un peu sceptique, je ne sais pas trop quoi penser de ce que tu en dis, c’est donc à voir… Je ne dis pas non mais je n’ai pas non plus envie de sauter dessus 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s