Entre les orages, le soleil brille d’Amélie B

51u7zOF2axSRésumé : Chouchou est une jeune professeure mutée dans un village breton. Quitter l’effervescence parisienne pour la tranquillité d’une vie en bord de mer va challenger son couple. Jasmine vit dans le noir sans contact avec l’extérieur depuis la fin d’une relation amoureuse. Malgré l’aide d’une psychiatre, elle peine à trouver un sens à sa vie. Juliette se rend en train au rendez-vous mystère fixé par son ex. Elle y rencontre Jean-Philippe, un compagnon de voyage très divertissant. Trois femmes fortes, trois vies malmenées, trois récits bouleversants avec un point commun : l’envie de surmonter la tempête émotionnelle qui bat dans leur cœur.

~ Service presse ~

Je remercie chaleureusement Amélie B pour la chance qu’elle m’a donnée en lisant ce roman en avant-première. Roman lu depuis quelque temps déjà, j’ai pris un peu de temps pour prendre du recul. C’est ce que je fais lorsque j’ai une bombe atomique entre les mains. Les avis à chaud, c’est bien mais j’ai aussi, de temps en temps, besoin de prendre du temps et du recul pour vraiment comprendre ce que j’ai ressenti à la lecture d’un roman. Amélie B est une auteure que je suis maintenant depuis quelques temps : je prends toujours autant de plaisir à découvrir ses romans. J’ai commencé avec le prix des auteurs inconnus et la fille aux cheveux roses et je n’ai pas arrêté. Quel plaisir à chaque fois. Ici, ce roman est différent mais ô combien touchant. Une pépite qui me fait prononcer les trois mots magiques : coup de cœur.

Nous faisons la rencontre de trois jeunes femmes : Chouchou, Jasmine et Juliette. Ce sont trois femmes dont les vies ne sont pas faciles. Elles vivent toutes les trois des situations différentes : Chouchou est mutée en Bretagne et son compagnon n’est pas forcément à l’aise avec l’idée, Jasmine vit seule, recluse chez elle et tente de chasser les démons qui hantent son âme et Juliette part rejoindre son mystérieux rendez-vous.

Je vous avoue qu’au début, je me suis demandée où l’auteure voulait nous emmener. En effet, je ne trouvais pas le point, la thématique ou encore le lien qui unissait les trois femmes. Ces trois destins semblent si différents mais pourtant… Il est vrai que, comme souligné dans le résumé, elles vivent toutes les trois une « tempête émotionnelle » mais cela s’arrête là, rien d’autre ne peut les unir.

J’ai adoré Chouchou, c’est un personnage que j’ai trouvé vrai, fort et vraiment dynamique. Elle ne baisse pas les bras, fait tout pour que Noah, son conjoint, soit le mieux possible dans cette nouvelle vie en Bretagne. Chouchou et Noah vont traverser les tempêtes d’un couple. Noah est un personnage attachant mais il peut se montrer injuste et un peu égoïste. Il a tendance à fuir le conflit et à s’enfermer dans une bulle où personne ne peut entrer lorsque quelque chose ne va pas. En Bretagne, dans le petit village où ils vont habiter, Chouchou va s’épanouir aux côtés de Rémy mais aussi de Céleste. Noah va avoir plus de mal. J’ai trouvé assez intelligent de faire évoluer deux personnes complètement opposées dans leur épanouissement dans le même endroit : la tension monte et cela donne beaucoup de dynamisme à l’intrigue.

Jasmine est un personnage plus sombre, elle vit vraiment une situation que personne n’envie. Elle est un personnage touchant mais qui ne se laisse pas approcher. J’ai eu beaucoup de mal à l’amadouer. Sa sœur, Ariel, va être un personnage fort et ô combien important. Lorsque je vous dis que les personnages secondaires ont une force sans nom, Ariel en est le parfait exemple. Jasmine est au fond du trou, dans le noir complet et ne parvient pas à avancer et à retrouver la lumière. Elle est touchante mais complètement perdue : elle ne parvient pas à oublier le passé pour aller de l’avant. J’ai beaucoup apprécié suivre ce personnage.

Juliette est le personnage doux et plein d’incertitudes. On la retrouve dans un train. Elle fait la rencontre de JP, un homme qui va lui raconter sa vie et à qui elle va se confier. Anxieuse et terriblement stressée, elle ne peut pas rater son rendez-vous mystère. Elle ne peut pas arriver en retard, elle nous fait comprendre que sa vie en dépend. Cela rend le lecteur curieux et donne une nouvelle impulsion à ce roman.

Le roman se divise donc en trois voix : celle de Chouchou, celle de Jasmine et celle de Juliette. Tour à tour, elles nous racontent leurs vies, elles nous expliquent qui elles sont et comment elles en sont arrivées là. J’ai trouvé l’idée formidable.

Bon, j’avoue, lorsque le dernier tiers de la lecture a commencé, j’ai commencé à comprendre certaines petites choses. Même si la fin m’a carrément surprise, j’avais une vague idée, quelques petites hypothèses qui se sont validées mais j’étais quand même bien loin de ce que l’auteure nous réservait pour la fin.

Amélie B, avec cette plume formidable, va encore une fois, nous livrer un morceau de vie avec beaucoup de délicatesse et de fraîcheur. Elle nous prouve que des thématiques dures et profondes peuvent être traitées avec beaucoup de douceur et d’émotions. On ne tombe pas dans le pathos. On vit cette aventure avec tous les personnages et, clairement, je n’avais pas envie de quitter la Bretagne et les filles. C’était vraiment un exceptionnel roman. Une belle claque et une merveilleuse découverte.

Amélie B signe un roman formidable, avec une palette d’émotions fantastique : j’ai pleuré, j’ai souri, j’ai eu peur… Bref, c’est vraiment un roman exceptionnel ! Je n’ai pas assez de mots pour vous expliquer ce que j’ai pu ressentir à la lecture de ce roman mais il faut le lire. Vraiment.

03 bonnes raisons de lire ce roman :

  • Trois femmes fortes qui traversent des tempêtes et qui se livrent, à cœur ouvert, aux lecteurs.
  • La plume d’Amélie B qui a, une nouvelle fois, ravagée mon cœur
  • Les décors choisis et les descriptions qui donnent envie d’aller visiter la Bretagne.

5

12 réflexions sur “Entre les orages, le soleil brille d’Amélie B

  1. Je t’avoue ne pas savoir si j’ai envie de le lire. D’un côté, ta chronique donne sacrément envie, de l’autre… Disons que je n’aime pas quand on doit attendre trop longtemps avant de voir le lien qui se crée entre les personnages, ça a tendance à me perdre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s